En quoi consiste le nettoyage de fin de chantier ?

nettoyage chantier

Le nettoyage de fin de chantier constitue un mode de nettoyage industriel particulier. Comme son nom l’indique, l’opération intervient à la fin de chantier, ultime étape avec l’installation des locaux prêts à être occupés. Revenons dans cet article sur les différentes étapes du nettoyage de fin de chantier.

Principe du nettoyage de fin de chantier

Les travaux de construction, de rénovation ou de réhabilitation d’un bâtiment génèrent forcément des déchets, des salissures et de la poussière. Afin de rendre les lieux en état d’être habités ou occupés, il est nécessaire d’enlever tous les éléments inutiles tels que les gravats et les déchets, mais aussi les traces de colle ou de peinture.
Le nettoyage de fin de chantier couvre donc plusieurs étapes avec un entretien plus global et un nettoyage plus minutieux. L’objectif est de livrer un bâtiment qui soit sain et sûr, grâce à un nettoyage qui équivaut au final à une remise à neuf.

Nettoyage de fin de chantier : les étapes

Evidemment, les étapes de fin de chantier vont du retrait des encombrants les plus volumineux au nettoyage plus pointilleux.

Le processus consiste donc au départ :

  • à évacuer les gravats et tous les résidus de matériaux laissés sur place, à l’instar des bris de plâtre, de la colle ou encore de la sciure de bois.
  • Ensuite, il s’agit de remettre en état les revêtements de sols et de murs par le biais d’aspiration, de balayage ou bien d’époussetage.
  • Enfin, les agents d’entretien s’attaquent au nettoyage des vitrages, c’est-à-dire à leur dégraissage, à leur grattage et à leur lavage, puis à l’aspiration des tous les éléments gênant le fonctionnement des conduits d’aération et de ventilation.

Quelle formule privilégier pour le nettoyage de fin de chantier ?

La prestation peut être effectuée en interne par des employés formés ou bien externalisée. Dans le premier cas de figure, cette solution est logique si le chantier est modeste et qu’aucune norme d’hygiène spécifique n’est à prendre en considération. Il faut aussi savoir que le matériel requis mobilise un certain budget.

Généralement, c’est le second cas de figure qui est privilégié. D’ailleurs, les entreprises qui font les travaux incluent dans leurs prestations le nettoyage de fin de chantier. C’est important de le vérifier dès le départ, sous peine de devoir gérer ou organiser vous-même ce service. Elles peuvent même le faire au fur et à mesure du chantier, plutôt que de tout faire à la fin.

Enfin, si l’externalisation ou la sous-traitance ont un coût certain, celui-ci peut être rééquilibré avec certaines économies : gain de temps, pas d’achat de matériels ou de produits, pas de formation interne.

Sachez que le nettoyage de fin de chantier est une prestation qui se prévoit à l’avance voire en même temps que la planification du chantier. Pensez notamment à le mentionner dans le cahier des charges, y compris en notifiant vos exigences. Plus le cahier des charges sera précis, plus il sera facile de comparer les offres des différentes sociétés de nettoyage de fin de chantier sollicitées.

Pour en savoir plus :

Articles en relation